Ateliers et recherches

« Se donner un temps pour se rencontrer. Pour échanger, partager.
Se donner du temps pour sentir, ressentir, questionner, écouter, bouger.
Apprendre à se connaitre, à se reconnaitre, à se découvrir… et peut-être se redécouvrir.
Ecouter avec ses oreilles. En silence. Ecouter avec sa présence.
S’écouter. Et écouter l’autre. Ecouter aussi avec ses mains, toucher.
Toucher dans l’écoute, et apprendre avec le respect et la douceur.
Comprendre ses sensibilités, et reconnaitre ses forces.
Etre ensemble. »

CORPS EN MOUVEMENT
atelier – avec Charlotte Allen, Florence Augendre et Félicette Chazerand 

À toutes les Femmes qui ont besoin d’un moment pour elle-même. Découvrir une relation plus sensible à soi, goûter à l’expression épanouie du corps! Respirer le corps que nous habitons, c’est donner de l’espace au Coeur – au squelette – aux organes- aux tissus- à notre peau- aux fluides pour sentir, ressentir, et s’épanouir.

Le mercredi de 9h30 à 11h30 d’octobre 18 à mai 19 (premier atelier le  3 octobre 2018)

Ouvert à toutes, la gratuité est proposée, la régularité est souhaitée.

Lieu Ateliers du Temps Libre – 11 rue Lola Bobesco, 1200 Bruxelles Renseignements 02 761 60 29 – secretariat.atl@woluwe1200.be


 

RESONANCE – duo de recherche chorégraphique – 2014-2016
recherche – avec Florence Augendre et Félicette Chazerand

Deux femmes, d’une différence d’âge de près de vingt ans, habitent et partagent, pour un moment, le même espace commun. L’expérience comprend un début, un développement et une fin.

Elles s’apprivoisent et se synchronisent à un état corporel vibratoire,

goûtant instant par instant aux sensations incontournables qui les traversent,

goûtant aussi, chemin faisant, au temps qui se délie et aux événements déjà parcourus.

Et si l’âge n’était qu’une relation au temps ?

Où sont les limites ?

Où sont les perspectives ?

Les deux femmes d’âges différents cherchent à reconnaître ce qui leur échappe.

Et peut-être aussi dans ce corps-à-corps de personne à personne, d’histoire à histoire, renaître à elles-mêmes par leur relation à l’autre…?


SOLO 55 – parler de la danse à travers ma danse ici et maintenant – 2010-2011
recherche

L’âge aidant, donne le ton à cette nouvelle recherche.

Danser les 55

Qu’est-ce que la danse peut encore apporter à la danseuse que je suis? Quelle gestuelle habite mon corps? Qu’a-t-elle à dire? Est-ce que le discours d’un âge mûr a sa place dans notre contexte de diffusion?

Développer ainsi une danse particulière et respectueuse de l’âge en lien avec l’environnement qui est le nôtre au quotidien : la scène, un lieu de représentation? Un lieu de communication? Un lieu de consommation?

Parler de la danse à travers ma danse ici et maintenant.

Questionner les habitudes gestuelles de la danseuse que je suis, amène à valoriser un espace où présence et inconnu font bon ménage. S’ouvrir à «la non habitude».
Vivre le risque de plus correspondre, c’est aussi faire l’apologie du doute.

Jouer avec les parasites, être piquée, encombrée, embarrassée ouvrent d’autres espaces d’exploration et de transformation dans le respect de là où nous sommes.

Accompagnée de Florence Augendre, danseuse, performeuse, formée en fascia-pulsologie, assiste la compagnie dans différents projets depuis quelques années. Cet accompagnement m’a permis d’aborder mes habitudes avec un point de vue physiologique, les confrontant pour mieux les questionner et les abandonner.

Caroline Boillet, vidéaste gestuelle, a suivi tout le processus rassemblé en images dans un documentaire vidéo: Danser les 55…